Pagani Zonda C12

La commercialisation de la Zonda C12 débuta la même année que sa présentation (1999) . Elle était équipée d’un V12 atmosphérique essence à 60° : il s’agit du moteur M120 déjà présent sur les versions luxueuses de la Mercedes-Benz Classe CL (W140), de première génération. Implanté en position longitudinale centrale arrière, il délivrait 394 chevaux à 5 200 tr/min pour un couple maximal de 571 Nm à 3 800 tr/min. Sa cylindrée est de 5987 cm³ et il transmettait sa puissance aux roues arrière par le biais d’une transmission manuelle ZF 25S à 5 rapports, que les clients ont ensuite pu échanger gratuitement contre la nouvelle boîte à 6 rapports de Pagani, cette dernière n’ayant pas été terminée lors du lancement de la voiture. Ces caractéristiques offraient à la Zonda des performances de très haut niveau : la vitesse maximale était de 298 km/h tandis que le 0 à 100 était expédié en 4,2 secondes. 

 



La carrosserie de la C12 est majoritairement construite en fibre de carbone, ce qui lui permet d’être très légère et de n’afficher que 1 250 kg sur la balance. Ses dimensions sont très agressives : assez courte, très large et très basse, la supercar mesure 4.34m * 2.05m* 1.15m . 

Côté design, la Zonda affiche une identité forte qui la distingue de ses concurrentes : de nombreux détails permettent de la reconnaître facilement, comme la quadruple sortie d’échappement arrière disposée en carré (qui est la signature visuelle de la marque), les rétroviseurs implantés très haut sur les arches de toit ou encore la ceinture de caisse haute et avancée sur la carrosserie. 

 


Au total, seuls 5 exemplaires de la C12 furent construits, mais le modèle était encore disponible à l’achat lors de la sortie de son évolution, la C12-S, en 2001. L’un de ces exemplaires servit de véhicule de démonstration, un autre fut utilisé pour un crash-test et les trois restants furent livrés à leurs clients au prix de 343.714€. Le seul exemplaire encore en circulation appartient à une propriétaire suisse qui l’a achetée en 2002. Il s’agit du châssis #3, d’une carrosserie jaune éclatant. Le compteur affichait 700 kilomètres lors de l’achat, contre aujourd’hui 25.000, et la Zonda participe régulièrement à des évènements et rassemblements à travers l’Europe. Pagani souhaiterait la racheter pour son intérêt historique mais la propriétaire n’est pas intéressée pour le moment. 


En 2001 sortit une évolution de la C12, baptisée C12-S …


Guilhem Massie


Plus de photo : Pagani Zonda C12 - Fiches automobiles

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site